Pourquoi la kinésiologie humaine seule et/ou équine ? – mon positionnement

Pourquoi je suis si attaché à la pratique humaine en kinésiologie, malgré mon positionnement dans le monde équin ?

D’abord parce que c’est ma formation de base et j’adore accompagner l’humain. Toute séance sur l’humain est hyper riche pour moi.

Concernant l’humain, j’ai une expertise particulière concernant les Burn-out, les phobies et addictions. Rien ne vaut le vécu pour être pertinent pour traiter autrui. Je trouve que nous vivons dans un monde difficile. La solution viendra de l’intérieur de chacun de nous, et je me propose de vous accompagner sur ce chemin.

Concernant le cheval, j’ai 35 ans de pratique équestre, donc je connais les conditions de vie du cheval et les problématiques afférentes. Je sais aussi par expérience, et démontré dans mon mémoire de certification, que dans 90% des cas, le problème identifié chez le cheval est en lien avec l’humain. J’admets que ce n’est pas confortable ni agréable à entendre. Pourtant c’est un fait. C’est pourquoi je propose des séances ‘Duo’, pour avancer ensemble.

Je ne suis pas dans le jugement, je recherche juste un mieux vivre ensemble, et pour chacun, humain et cheval.

Je vous invite à me rejoindre dans cette belle aventure. Il ne s’agit pas juste de technique, il s’agit d’une implication du Cœur, pour vous-mêmes humains, et par conséquent, cette implication touchera votre cheval.

Evidemment, pour ce faire j’utilise des pratiques de kinésiologie humaines, et des pratiques de kinésiologie équine. J’ai fait évoluer ces dernières, en fonction de mes recherches personnelles, et aussi grâce à mes relations dans la MTC (médecine traditionnelle chinoise) notamment afin qu’elles soient plus adaptées.

Je ne vous cache pas que l’élément clé de réussite pour vous-mêmes, ou pour votre cheval est votre implication dans le traitement.

Si vous sentez une motivation pour avancer, vous-même comme humain, ou/et pour votre cheval

Alors Appelez-moi, nous verrons alors ensemble quelle est la meilleure stratégie à adopter pour avancer.

Bien à vous,

Qui sommes nous, humains, cavaliers, propriétaires de chevaux ?

Qui sommes-nous ?

Avons-nous le droit de décider, jour par jour, de ce que nous considérons-bien pour notre cheval ? Sommes-nous capables de se mettre à sa place ? Je suis cavalier depuis plus de 35 ans, je ne sais pas répondre. Ce que je crois c’est que si nous sommes capables d’avoir une connexion d’âme avec notre cheval qui atteigne un niveau d’amour et de confiance absolue, alors, probablement nous pouvons vivre de magnifiques expériences ensembles. Ca porte un nom je crois, c’est l’amour inconditionnel de part et d’autres. Pour moi je le cherche encore honnêtement. Je l’ai rencontré avec mes chiennes Labrador. Vous voyez, je suis juste moi, authentique. C’est pour cette raison que la relation passe entre les chevaux (et chiens) et moi. Juste le fait d’être soi. C’est pas une question de technique. J’ai passé 2 ans 1/2 à me former en kinésiologie humaine et équine. Après tout c’est que de la technique. Ce qui est vraiment important c’est la connexion, et la connaissance des conditions de vie de l’animal. C’est mon point de vue.

Contactez-moi pour échanger davantage entre passionnés, avec le <3

Quelle relation, quelle progression de couple, avec ton cheval ?

Des chercheurs russes, dont les études ont été reprises par des chercheurs néerlandais, on aboutis à la conclusion que les êtres, humains et animaux, sont réceptifs au émotions parce que nous émettons tous un niveau d’énergie, qui varie selon notre état d’être émotionnel. Il se trouve que les animaux n’ont pas le filtre mental des humains. C’est pourquoi ils sont très sensibles à nos émotions. Ils y réagissent par des comportements de compensation ou de réaction. Rien n’est « négatif » si l’on se met à leur place. Ils n’ont pas la capacité cognitive pour « faire des calculs » nonobstant les remarques habituelles que l’on entend déci delà dans les manèges. Ces remarques sont justes le reflet de l’ignorance de l’Être cheval. Nous avons beaucoup à apprendre d’eux. Vous allez me dire, ouai mais il se cabre, je peux rien en faire, il est dangereux. C’est vrai. Mais pourquoi ……… ? Mettons-nous à leur place et réfléchissons puisque nous avons un cerveau. La kinésiologie interroge le corps. Ce qui permet d’exclure les interprétations de l’humain. Ca marche pour l’animal comme pour l’humain by the way. C’est pourquoi je propose des séances « Duo » pour le couple. On avance ensemble, avec nos blessures, et on désamorce ces blessures pour se retrouver l’un et l’autre individuellement, et finalement l’un avec l’autre. C’est une vraie thérapie de couple. J’ai choisi d’en faire mon cheval de bataille (lol) parce que ça me parle grave vis à vis de mon passé équestre, bien avant de connaître la kinésiologie. Aujourd’hui, j’ai adjoint d’autres pratiques comme la communication animale et les soins énergétiques Lahochi. Je vous invite à me contacter pour en savoir davantage.

PS: Je vais prochainement m’installer en région Normande, pour être au plus proche des chevaux. Aussi je ne compte pas de frais de déplacements pour cette région.

Bien à vous, Hugues

Comment es-tu en connection avec ton cheval

Holà,

On vit tous des situations compliquées avec notre cheval de cœur.

Cela se manifeste de différentes manières, des comportements, des émotions, des « j’ai peur de ceci ou cela », des symptomes cliniques à répétition ou les vetos n’ont pas de solutions définitives. Genre on fait quoi après. Je propose de recourir aux médecines holistiques, prenant en compte dans son ensemble les problèmes structurels, comportemental, et émotionnels.

EkiPerformance adresse pour le cheval :

* problèmes émotionnels : stress, anxiété, peurs en ballade, résistance à la préparation au box

* problèmes de comportements : violence, résistance sur certaines activités (ballade, dressage, saut d’obstacle …), comportements inadéquats vis à vis de certains cavaliers

* Problèmes physiques : symptômes à répétition genre colique, fourbure, voire SME.. devant lesquels les véto agissent mais toutefois le symptôme revient régulièrement

* problèmes relationnels avec le cavalier : réticences à venir quand ils sont au pré pour retrouver le cavalier, pas de ‘connexion’ dans la relation dans la préparation ou le travail, ‘vengeance’ quand le cavalier a été absent pendant une période, etc.. •amélioration des performances : soit juste dans un cadre de loisir, soit dans un cadre de compétition

EkiPerformance adresse pour la relation cheval-cavalier: •améliorer la relation : si on ne travaille pas sur le cavalier en parallèle du travail sur le cheval on fait la moitié du boulot, car le cheval (comme l’animal en général) est hyper réceptif aux fréquences émotionnelles émises par son ‘gardien’, donc soit il se met dans un système de compensation, soit dans un système de réaction selon son tempérament.

EkiPerformance adresse pour l’humain: •Le burn-out professionnel ou personnel •la relation dans le couple, qu’il soit humain (conjoint), ou animal (cheval, chien) – c’est ma passion

Est-ce tu vois le truc ?

Je te propose une visio, juste pour échanger avec ce que tu ressens avec ton cheval/jument et comment améliorer la relation, sans engagement. Juste tu m’appelles et je te fais part de mon expérience. 0766758401.

N’hésites pas zero engagement, que tu plaisir avec les amoureux des chevaux.. Avec le cœur Hugues

Vœux 2022 de EkiPerformance

Chères toutes, et tous,

Nous vous présentons nos Vœux pour cette nouvelle
Année.

Quel plus beaux Vœux formuler que de magnifier la relation Cheval-Cavalier ? Juste pour le plaisir et aussi pour la performance du couple.

Il est vrai que nous vivons une période anxiogène pour tout un tas de raisons.

Toutefois, il s’agit d’une période de transition, pour rejoindre un Monde qui sera plus respectueux de la Terre, des Hommes et de nos compagnons Animaux.

La transition sera difficile, sans nul doute, car nous changeons de paradigme, et cela dérange le système matérialiste actuel.

Que pouvons-nous en attendre ?

Un éveil des consciences pour la protection de notre Terre mère.

Un jour, la relation de Cœur entre l’Homme et l’Animal deviendra aussi évidente que le simple fait de respirer, pour tous.

Comment pouvons-nous y contribuer ?

       En guérissant nos peurs humaines malgré le contexte oppressant actuel

       En ouvrant notre Cœur, par la libération de notre Mental et de notre Ego

       L’Animal est un Être merveilleux, très sensible, qui nous reconnecte à notre Être profond, à notre Cœur

       C’est pourquoi cette relation est si Magnifique pour l’Humain et l’Animal

Avec quels objectifs ?

       Je vous souhaite d’être à l’écoute de vous-mêmes d’abord, afin d’être en mesure d’être pleinement en phase avec votre animal

       Nous avons autant besoin d’eux qu’ils ont besoin de nous pour construire un nouveau Monde, basé sur de vraies valeurs

Et concrètement ?

       Nous avons tous dans notre Cœur un Monde de rêve, en communion avec l’Homme et l’Animal

       Rêvez, méditez, visualisez dans le détail votre rêve

       Passez à l’action, petit pas, par petit pas, pour atteindre cet objectif

       Il va se mettre en place naturellement grâce à la puissance des consciences individuelles et collectives. C’est le chemin naturel

Comment se faire aider ?

       La Kinésiologie est bien sûr un outil pertinent pour progresser soi-même, aider son animal, et renforcer la relation

       Tous mes confrères, œuvrant dans le même état d’esprit ont leur rôle à jouer en complémentarité: équitation éthologique, Shiatsu, Reïki, Ostéopathes, Vétérinaires… et d’autres

       Vous souhaitez en savoir davantage sur la Kinésiologie ? Ou encore prendre Rdv pour vous ou votre animal ?

       Alors contactez moi au 07 66 75 84 01 , ou rendez-vous sur mon site https://ekiperformance.com/
, ou encore sur https://www.resalib.fr/praticien/46134-hugues-de-paoli-ekiperformance-kinesiologue-paris

Très Belle Année à vous tous Humains et Animaux  

COMMENT LA KINÉSIOLOGIE PEUT CONTRIBUER À RÉSOUDRE LES DIFFICULTÉS STRUCTURELLES ET ÉMOTIONNELLES DANS LA RELATION CHEVAL – CAVALIER

APPEL À TÉMOIGNAGES

Dans le cadre de mon sujet d’étude, je suis impatient de recueillir vos témoignages :

  • Cavaliers et propriétaires de chevaux : Avez-vous été confrontés à des symptômes récurrents chez votre cheval, qui réapparaissent régulièrement ou dans certaines circonstances ? Votre cheval présente-t-il des comportements inadéquats (tics, nervosité, peurs …) ? Avez-vous remarqué l’impact de votre état émotionnel sur celui de votre cheval ?
  • Praticiens œuvrant pour le bien-être équin (ostéopathe, shiatsu, reïki), professionnels en équitation éthologique, équi-thérapeutes : Avez-vous rencontré des cas dans lesquels la relation humaine a un impact significatif sur le bien-être du cheval dans les dimensions structurelles, comportementales ou émotionnelles, et dans lesquels votre pratique sur le cavalier permet d’apporter un mieux être au cheval ?

Mon sujet d’étude actuel est le suivant : « Comment la Kinésiologie peut contribuer à résoudre les difficultés structurelles et émotionnelles dans le couple Cheval – Cavalier ».

Sur le fond, il s’agit de montrer comment le Cheval est influencé d’un point de vue, structurel, comportemental et émotionnel par l’Homme, et comment la Kinésiologie, comme d’autres pratiques, peuvent aider à dénouer les éventuels problèmes qui peuvent apparaître en lien avec cette influence.

Pour se faire, en 1ère partie, je souhaite présenter des témoignages de praticiens d’autres spécialités, en m’appuyant sur des témoignages de praticiens en Ostéopathie, Shiatsu, Ethologie, Reïki, Equithérapie.

La seconde partie présente les apports de la Kinésiologie dans ce domaine. Pour cela je recherche des propriétaires et cavaliers, afin de pratiquer des séances de Kinésiologie permettant d’illustrer le propos.

C’est pourquoi je m’adresse à vous pour solliciter vos témoignages et/ou votre participation, sachant que votre anonymat sera respecté, sauf souhait contraire de votre part.

Si vous êtes intéressé, contactez-moi afin que nous puissions avoir un premier échange sur ce sujet.

Présentation de la Problématique

Etant cavalier depuis  plus de trente ans, la relation Cheval – Cavalier représente un centre d’intérêt majeur.

Le Cheval, comme l’Animal plus largement, interagit beaucoup plus  en utilisant ses émotions que son raisonnement cortical. Plus que de « comprendre » l’humain, il ressent ses émotions.

Domestiqué depuis  environ six milles ans, il est en recherche de relation avec ses congénères, avec l’humain, voire avec d’autres animaux. Il est en  adaptation constante de son comportement afin d’établir ou de renforcer ce lien.

De son côté, l’humain, faisant davantage appel à ses fonctions corticales, à naturellement tendance à chercher des réponses mentales aux difficultés qu’il peut rencontrer avec l’animal.

Par conséquent, la communication entre eux n’est pas toujours aisée, ce qui n’aide pas à améliorer la relation et à résoudre les difficultés rencontrées, quelles soient d’ordre physiques ou émotionnelles.

L’Equitation classique des grands maîtres, comme l’équitation éthologique , issue d’une part des travaux scientifiques des éthologues et d’autre part de l’équitation western américaine, apportent des réponses, à leur manière, à l’amélioration de la relation et à la résolution de difficultés physiques et émotionnelles.

D’autres professions comme le Shiatsu, le Reïki et l’Ostéopathie apportent également des réponses dans le domaine énergétique ou structurel.

Ces différentes disciplines mettent en évidence l’impact structurel et émotionnel de l’humain sur l’animal.

Nous pourrions représenter ce phénomène par l’expression « Le cheval est un miroir de son cavalier » .

L’utilisation du cheval en Equithérapie apporte également des éléments permettant de constater le mécanisme qui se met en jeu :

  • l’animal renvoi des résonances à l’humain en fonction des émotions et difficultés physiques qu’il perçoit
  • il adapte alors son comportement aux difficultés de la personne, dans la mesure de ses capacités physiques et émotionnelles

Toutefois, cette adaptation peut  induire des dysfonctions structurelles ou émotionnelles chez le cheval, du fait d’efforts d’adaptation trop importants. En conséquence,  le cavalier peut, par incompréhension de ce mécanisme, se trouver désemparé devant ces dysfonctions, voire développer chez lui-même des problèmes d’ordre émotionnel voire structurels.

Aussi, ne traiter que l’animal, sans l’humain qui en a la charge, officiellement ou de fait, peut s’avérer insuffisant pour résoudre les difficultés rencontrées par le couple.

Ces éléments une fois posés, cela nous amène à explorer comment la Kinésiologie, animale et humaine, peut apporter des solutions à l’amélioration de la relation Cheval – Cavalier,  avec une valeur ajoutée qui lui soit propre.

Nous proposons donc d’aborder la problématique suivante : Comment la Kinésiologie peut contribuer à résoudre les difficultés structurelles et émotionnelles dans le couple Cheval – Cavalier.

Plus précisément, nous proposons de développer les questions suivantes :

  • Quels sont les apports spécifiques de la Kinésiologie dans le bien-être du cheval et du cavalier, pour améliorer les difficultés dans la relations, se traduisant par des dysfonctions physiques, émotionnelles et comportementales
  • Quelles types de séances de Kinésiologie sont adaptées au traitement du couple, comment peut-on les articuler avec pertinence

Merci de m’envoyer vos témoignages à hugues@ekiperformance.com ou de me contacter au +33(0)766758401 si vous avez des questions.